Prisons, cet univers (presque) impénétrable

Journaliste à Europe 1, Fabienne Le Moal le sait bien : les reportages derrière les barreaux sont soumis à l'approbation de l'administration pénitentiaire. Les demandes doivent respecter un certain nombre de règles, édictées par le ministère de la Justice et soumises à controverses. Le plus simple est de profiter d'une visite d'un ministre en détention, même si les journalistes n'y ont aucune marge de manoeuvre. Restent alors les reportages ponctuels, dont Fabienne Le Moal présente à la fois la complexité et l'importance.