Radio mon amour

Hafed Benotman détient ce qu'il appelle "la mémoire carcérale". Incarcéré une première fois à l'âge de 16 ans en juin 1976, il est retombé dans les années 80 et 90 pour de grosses peines, avant d'être libéré pour la dernière fois en 2007. Derrière les barreaux, par la magie des ondes, il a participé à des émissions radio (sur Radio Décibel à Fleury-Mérogis, Ras les murs sur Radio Libertaire, L'Envolée sur Fréquence Paris Plurielle), il s'est endormi avec les voix de José Artur et Macha Béranger, il a même rencontré sa compagne actuelle... Comme Jean-Marc Mahy, il est de ces prisonniers pour lesquels la radio a compté. Il raconte ses souvenirs, et le rôle de la radio en 1985 dans l'évasion de Michel Vaujour de la Santé.